Avertir le modérateur

08/12/2010

la mythologie, le mont Olympus la maison des dieux.

Dans la mythologie, le mont Olympus est la maison des dieux.

Lorsque vous regardez depuis la plage d’Olympus à Kumluca, Antalya, vous voyez que le mont Musa (Moïse) rencontre la Méditerranée. Dans la mythologie, le mont Olympus est la maison des dieux. A l’époque antique il y avait près de 20 lieux portant le nom Olympus. A l’époque antique, le mont Tahtalı, qui s’élève à 2374 mètres d’altitude dans le Parc nationale de la plage Beydağları, avait également le nom Beydağları. La région montagneuse entre l’est de Fethiye et l’ouest d’Antalya a accueilli dans les environs du 2ème siècle av. J.-C. à l’Union de Lycie, qui était l’une des plus importantes civilisations de l’Anatolie. Quant à Olympus, qui l’une des villes fortes de l’Union de Lycie connue également comme le pays des lumières, sur le bord de la Méditerranée, avait accueilli dans le passé les dieux de la mythologie et de nos jours il accueille les passionnés de la nature.

Dans cet épisode des Couleurs de l’Anatolie, nous allons vous parler de la ville antique Olympus fondée sur les flancs du mont Olympus.

Bien qu’il ne soit l’un des monts ayant une altitude importante en Turquie, le mont Tahtalı impressionne ceux qui le voient du fait qu’il s’élève soudainement avec toute sa majesté depuis la plage méditerranéenne. La ville d’Olympus, qui porte donc le même nom que le mont Olympus et qui se trouve sur les flancs de ce mont, se situe sur le littoral sans précédent de la Méditerranée, couvert de forêts.

Etablie à l’époque hellénistique et ayant été l’une des importantes villes de la Lycie, Olympus était un membre de l’Union de Lycie depuis 168 av. J.-C. jusqu’à 78 av. J.-C. Dans l’Union de Lycie seul 6 villes avaient le droit de voter pour trois voix et Olympus était parmi les villes qui avaient le droit de vote.

Plus tard la ville a été détruite par les pirates de Cilicie, mais reconstruite au 2ème siècle après J.-C. à l’époque romaine. Les vestiges de la ville qui sont visibles de nos jours, appartiennent en fait en grande partie à l’époque romaine. Comme de nombreuses autres villes lyciennes, cette ville a vécu ses meilleures années au 2ème siècle av. J.-C. mais s’est appauvrie avec les attaques et pillages des pirates au 3ème siècle et a rétrécie.

Ayant vécu une courte période brillante à l’époque de la souveraineté des chevaliers vénitiens, génois et maltais, a perdu toute son importance après le 15ème siècle où la Marine ottomane a dominé la Méditerranée.

La ville antique Olympus établi sur les deux rives de la rivière Akdere, qui atteint la Méditerranée en se pliant dans le détroit constitué par le mont Musa et le mont Omurga, et qui se trouvent près de Çıralı de la commune Kumluca d’Antalya, est aujourd’hui en grande partie recouverte par les maquis. La plus part du temps, la formation végétale ne vous permettra pas de visiter une grande partie de la ville. Le lit de la rivière Akdere, qui passe juste au milieu, avait été transformé en canal avec les pierres installées à l’époque antique. Sur la partie sud de ce canal vous pouvez voir les ruines au pied du pont qui reliait les deux rives.

La ville antique d’Olympus a deux entrées. On peut aussi bien entrer du côté de Çıralı, c'est-à-dire du côté de la mer, que du côté d’Adrasan.

Couleurs de l'Anatoile


11:05 Publié dans art et culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : olympus, dieu

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu